Equipe Eco Marathon de l'Université de Technologie de Compiègne

Notre record 2017 à Londres en SP95 : 1091 km/L

Shell Eco Marathon 2018 - Dernier jour et nouvel performance

Après avoir fait la queue ce matin dès 6 h 30, nous avons pris la piste à 9 h 30 pour réaliser une nouvelle (et dernière) tentative de performance. Celle-ci fut récompensée, puisque nous avons pu améliorer notre performance pour atteindre 961 km/l (soit 130 de plus que vendredi). Nous finissons donc 9e sur 59 inscrits dans notre catégorie prototype à moteur à combustion interne (tous carburants confondus). C’est une performance honorable compte tenu du retour à la compétition de l’équipe Toulouse Ingénierie Multidisciplinaire et le retour à la performance de l’ESTACA. Ce résultat est également légèrement meilleur que l’an dernier (10e), puisque toutes les équipes ont perdu en performance par rapport à l’an dernier avec le nouveau circuit.

Nous remercions les organisateurs ainsi que l’équipe Zénith de l’UTBM pour leur bonne humeur et leur aide, ainsi que l’équipe de l’INSA Lyon pour leur aide dans la réparation de la coque inférieure après l’accident.

Cela clôt donc l’édition 2018 du Shell Eco Marathon Europe. Merci à tous pour votre implication et votre suivi, sans quoi rien n’aurait été possible.

Shell Eco Marathon 2018 - Suite des runs et banc

Voici enfin de nos nouvelles après deux journées chargées à Londres. Après les problèmes rencontrés vendredi pendant les essais, nous avons décidé d’optimiser la performance du prototype aux conditions rencontrées ainsi qu’à la piste et à notre stratégie. Nous avons donc passé la majeure partie de la journée de samedi sur le banc afin de concevoir une nouvelle cartographie, que nous avons ensuite voulu tester sur la piste. Malheureusement, une nouvelle panne est venue briser notre élan au bout de 12 tours, ce qui nous a contraints à réparer tout le reste de la journée.

 

Shell Eco Marathon 2018 - Premiers runs officiels

Hier nous avons pu effectuer nos deux premiers runs de compétition. Le premier s’est bien déroulé (malgré une perte de communication pilote), et a abouti à un score de 827 km/litre.
Nous sommes alors repartis pour effectuer un deuxième run. Lors de celui-ci, le maillon rapide de la chaîne a cassé, nous obligeant à abandonner.

Puisqu’il ne nous reste que deux tentatives sur quatre, l’objectif du jour est donc de travailler sur le banc afin d’optimiser notre consommation pour réussir à faire un meilleur score.

 

Shell Eco Marathon 2018 - Suite des essais

Après trois premiers jours positifs pour team UTéCia, les essais ont pu continuer aujourd’hui sous un ciel menaçant et lourd. Un premier run avec Marianne a été effectué sans problèmes, malgré une piste chargée qui a demandé beaucoup d’adaptations.

Un deuxième run a ensuite pu être lancé avec Juliette et a été quasi intégralement complété avant d’être interrompu par un drapeau rouge. Juliette s’est donc arrêtée comme demandé par le règlement. Malheureusement, le prototype qui nous suivait n’a pas vu le drapeau rouge et nous est rentré dedans. Le choc a été relativement rude mais les deux pilotes s’en sont sortis indemnes, et notre prototype n’a été que légèrement endommagé sur la partie arrière. Cela a été partiellement réparé dans la foulée, en attendant le séchage des différentes mousses et colles.

Les runs officiels commencent demain, les réparations seront finies et nous pourrons passer aux choses sérieuses !

 

Shell Eco Marathon 2018 - Premiers essais

Aujourd’hui, place à l'entraînement sur piste.
Chacune de nos deux pilotes a pu réaliser l'équivalent d'un run (soit 14.55 km à compléter en 35mn), ce qui était très positif puisque nous avons été l'une des équipes les plus actives en piste ce jour. Aucun problème n'a été rencontré jusqu'ici, ce qui a permis de constater une belle progression de la part des pilotes, tant sur la gestion de l'espace et des trajectoires que sur les objectifs de performances.

Les essais pourront continuer demain, si la météo (pour l'instant incertaine) le permet.

 

Track walk le matin, pour prendre des repères et inspecter l’état de la piste :

Premier tour effectué par Juliette :

Fin du premier run (35 minutes à 25km/h) :

Essence consommée après un run :

Etienne en charge du panneautage :
 

Le prototype sur la piste :
 


Page 1 sur 3612345...suivante»